10H10JSH PAPIEROPINIONPEOPLE & EVENTS

L’indépendance du salon Imagination! Neuchâtel, des 7-12 septembre 2022

Temps de lecture : 3 minutes

L’ensemble des marques reconnues qui ont confirmé leur présence donne du répondant à l’éventail de labels indépendants et prometteurs qui seront à Neuchâtel: le salon Imagination, outre sa légitimité géographique, joue déjà le rôle de booster d’indépendance dans le secteur.

Par Joël A. Grandjean, Rédacteur en chef de JSH® Magazine & Swiss Watch Passport
Insta SWP | Insta JSH® | Facebook | Twitter | Linkedin

La possibilité pour une marque de vendre des garde-temps durant ce salon professionnel, en accord avec son distributeur ou son détaillant local, devrait être l’argument ultime capable de faire tomber toute forme de réticence dans le rang des hésitants. Une manière diablement accessible de couvrir les frais d’exposition et de s’offrir sans coûts supplémentaires, une bénéfique sortie publique.

D’ailleurs, pour quantité de marques, l’idée de se confronter à ces populations locales à qui elles doivent tout, souvent ignorées par les grands circuits, est une particularité unique qui justifie le déplacement.

L’indépendance, le vent en poupe

A l’heure où les enseignes horlogères indépendantes connaissent un essor sans précédent, à l’heure où les marques de plus en plus internationales réalisent que leurs attaches « terroir » deviennent des arguments si vitaux qu’elles finissent systématiquement par se réclamer de leurs cotraitants, l’origine « neutre » des organisateurs d’Imagination fait la différence. Elle permet à celles qui sont agacées par les conflits d’intérêts, les jeux de connivence et autres liens informels qui soit les excluent des circuits convenus soit les obligent à faire allégeance aux plus grands, de se construire un avenir « expositionnel » serein et sécure.

A Neuchâtel, image de synthèse de l'implémentation du salon Imagination: face à l'Hôtel Beaulac, face au Musée d'Art et d'Histoire abritant les célèbres automates de Jaquet-Droz

Neuchâtel, les atouts indéniables d’Imagination

Il est grand temps de se décider à restituer son rayonnement à ce berceau originel dont l’ensemble de l’industrie tire sa saveur, sa puissance de production et sa légitimité historique: Neuchâtel ville, à mi-chemin entre Bienne, la Vallée de Joux et Genève, Neuchâtel canton, un territoire au coeur d’un arc horloger incluant le Jura et le Locle, voire même transpirant de part et d’autres des frontières…

S’ajoutent les charmes inénarrables de l’endroit choisi, ses rives portuaires aux allures de carte postale internationale, son hôtel Beaulac privatisé face aux esplanades muséales d’un bâtiment qui abrite les automates Jaquet Droz.

(Lire ci-dessous, le sujet ‘Opinion’)

Image de Synthèse, le salon Imagination: survol d'en-haut
Des exposants accueillis à l'intérieur comme à l'extérieur de l'Hôtel Beaulac entièrement "privatisé" pour le salon Imagination

Nouvelles inscriptions en cours

Cette plaque tournante peut, dès 2022 et pour les années à venir, sortir de sa manche une carte long terme. Un atout « coeur. » Tellement évident qu’aucune marque ne devrait s’interdire d’y participer, même si d’autres présences sont indiscutablement nécessaires. D’autant qu’une vente de quelques pièces à Neuchâtel, dans ce cadre à la magie certaine, permettrait aisément déjà de couvrir les frais d’exposant.

Une quarantaine d’acteurs l’ont compris, les autres se tâtent encore. Et si soudain, dans ce paysage où le suivisme fait foi, un sursaut en provenance d’un puissant groupe biennois venait changer la donne?

Quelques marques inscrites au salon Imagination

Anonimo
Elka Watch (par Hakim El Kadiri)
FG Manufacture
Keller Trading
Kerbedanz
Keris
Ladoire
Mauron Musy
Narbel & Co
Vincent Calabrese (Co-fondateur en 1985 de l’AHCI Académie Horlogère des Créateurs Indépendants)
Vulcain
Yvan Monnet
XRby

(à suivre)

Pré-list de partenaires

Eigenmann Expo
Hôtel Beaulac

Bianchi & Co.
GalaMax
Lemon
Mazars
Metalor
PlasmaCom
The Show Case
UDIMU

Le journal suisse d’horlogerie JSH sera distribué au Salon Imagination

Opinion: Neuchâtel, loin des conflits d’intérêt

La débandade de Baselworld ainsi que l’énorme appel d’air survenu après le confinement ont régénéré les projets d’exposition existants. Ainsi le SIAR, le salon mexicain, s’est offert une deuxième date en juin 2022. De même, la Dubai Watch Week n’aura jamais été autant synonyme de fête globale de l’horlogerie.

Hormis le récent Time To Watches qui a eu lieu de manière indépendante à Genève durant l’ex SIHH, force est de constater que le Watches & Wonders est une chasse gardée du « Groupe Richemont » à laquelle la toute puissance de Rolex s’est associée, que les Geneva Watch Days doivent leur origine aux intentions meneuses d’un grand capitaine du secteur, le bouillant Jean-Christophe Babin, CEO du groupe Bulgari.

Est-ce la preuve que des liens informels sont bien réels? Comment expliquer autrement que la Fondation de la Haute Horlogerie ait accueilli lors de sa dernière exposition en mars 2022 trois marques du Groupe LVMH, TAG Heuer et Zenith tout en laissant « sur le carreau » la quatrième, Bulgari? Certains observateurs, et j’en fais partie, y voient une « mesure de rétorsion » à l’encontre de Bulgari qui, ô concurrence indirecte, reste à l’origine des Geneva Watch Days nés en pleine tourmente COVID. J’espère vraiment me tromper, car ce serait dommage pour les intérêts du secteur.

Le visuel publicitaire du salon Imagination, paru dans le magazine JSH (édition Juin-Octobre 2022) #01-2022

Articles récents

Le cadran, par le Dr. Helmut CROTT

Livre Le Cadran Dr. Helmut Crott - Rédaction Joël A. Grandjean

L’oeuvre d’une vie, l’ouvrage « Le Cadran » par le Dr. Helmut Crott (rédaction Joël A. Grandjean), l’histoire du cadran au 20ème siècle, l’histoire prestigieuse des cadrans Stern et d’une famille qui racheta la marque Patek Philippe

Top catégories

JSH

La une du JSH 2020 #1