10H10MODELES & COLLECTIONSOPINIONToPW'ACTU

Design pentagonal rupturiste, les nouvelles montres Tzoumy Genève sur Kickstarter

Temps de lecture : 3 minutes

Au monde du design horloger, rien de nouveau sous le soleil. Sauf une forme pentagonale particulièrement portable inventée par l’horloger Yvan Monnet à Genève. Du Swiss Made accessible, pour poignets rescapés du suivisme ambiant…

Par Joël A. Grandjean, rédacteur en chef Swiss-Watch-Passport.ch & JSH Magazine
Insta SWP | Insta JSH® | FacebookTwitter | Linkedin

Il reste encore quelques jours pour boucler l’envol effectif de cette nouvelle marque de garde-temps automatiques qui s’inspire à la fois des terroirs montagneux du Valais et du quartier de Saint-Gervais, berceau des Cabinotiers genevois.

Commander – 55% de rabais ‘early adopter’

Détail de la couronne Tzoumy Geneve, en forme d'étoile à 5 bras

Tzoumy, Porsche 911 et Oyster, même combat

Cette forme-là s’imposera c’est sûr, car elle est unique dans l’univers horloger actuel. Lui faudra-t-il du temps? Certainement, autant qu’il en fallu à la forme « grenouille » de la Porche 911 pour devenir depuis 1964, date de sa première apparition, l’incontournable icône qu’elle est aujourd’hui. Une esthétique inchangée autant intemporelle que désirable, autant évidente en matière de bon goût que peut l’être une Oyster de Rolex, une forme que j’ai mis plus de 30 ans à aimer et à désirer plus que tout.

En dehors de la montre ronde omniprésente, au monde des octogonales devenues incontournables ou des formes tonneau à l’origine de deux des plus grands succès horlogers récents, les marques Franck Muller et Richard Mille, le design pentagonal des garde-temps Tzoumy Genève devrait être perçu comme la plus grande révolution design de ce 21ème siècle! Certes, la famille Octo de Bulgari a aussi su bousculer, à sa façon, par son élégance atypique et par la démesure des moyens engagés pour la promouvoir, les codes esthétiques d’une époque occupée à faire revivre ses icônes, revisitant d’abord les années 60, les 70 puis, plus récemment, l’univers créatif des eigties.

Dans les ateliers de Saint-Gervais, le quartier genevois berceau des Cabinotiers, Yvan Monnet conçoit ses pentagonales....

Yvan Monnet, l’authenticité rebelle

En artisan éclairé, celui qui est aux arts de l’habillage horloger ce que Laurent Ferrier ou Rexhep Rexhepi d’Akrivia sont aux calibres horlogers, Yvan Monnet a choisi l’indépendance et le risque d’une aventure entrepreneuriale originale. Lui qui s’était nourri durant plusieurs décennies aux trésors incommensurables issus des passés glorieux de Vacheron Constantin ou de Patek Philippe, le voilà embarqué presque malgré lui par l’évidence d’une idée majeure, aussi tenace que le sparadrap du capitaine Haddock dans dans Tintin, l’Affaire Tournesol: parvenir à rendre harmonieuse et désirable une carrure de montre contemporaine composée de cinq côtés! Un garde-temps qui, symboliquement, traduit pèle-mêle l’indissociabilité des cinq doigts de la main, le coeur de la gouvernance américaine (le Pentagone), ou plus terroir, cette tour pentagonale de l’Hôtel de ville de Loèche, en Valais. Elle était au XIIIème siècle le siège des représentants du seigneur d’alors, l’évêque de Sion.

Le créateur Yvan Monnet rencontré à Genève, au salon EPHJ (septembre 2021)

Ce Valais suisse, c’est aussi dans l’imaginaire d’Yvan Monnet, la réminiscence d’images d’une enfance citadine qui trouvait, dans le village de La Tzoumaz, quelques ressourcements bénéfiques. En effet, c’est dans cette localité anciennement baptisée Les Mayens-de-Riddes que le futur horloger passait des vacances familiales dans un chalet volontairement à l’abri des conforts usuels, riche d’authenticités dépourvues de fioritures. Des parenthèses qui restent dans sa mémoire comme des moments bénis pétris d’essentiel. Aussi indispensables que cette forme qui tranche avec tout ce que l’horlogerie actuelle a de passages obligés. Une forme qui, inexorablement, s’imposera et, avant que tous ne s’y habituent, permet à des watch lovers de tous âges, assoiffés de différence et de volonté de se démarquer, de se distinguer. Une élégance où chaque subtilité se raconte, s’expérimente.

Joël A. Grandjean: Mon coup de coeur pentagonal: la Tzoumy Genève modèle couleur « melon-mandarine », une teinte particulièrement inhabituelle en horlogerie actuelle

Calibre Le Landeron 24 (marque historique de mouvements), avec masse oscillante Tzoumy
Les environs champêtres du village de la Tzoumaz, en Valais

Le Landeron 24, un calibre de légende

La marque mythique de mouvements horlogers vient de renaître et Tzoumy Genève est l’une des premières enseignes indépendantes à l’afficher, en toute lettres sur le cadran, comme d’autres indiquent la mention « automatique »: 28’800 A/h (4Hz), 36 heures de réserve de marche, cinq couleurs de cadrans à choix, opalin (blanc), bleu cobalt, anthracite, bleu denim et cet étonnant melon (orange), glace saphir traitées antireflet (lunette et fond). Toute finition est subtile et se laisse apprécier par un confort au porté particulièrement élevé.

Spécificités techniques des cinq modèles Tzoumy Genève

Habillage
Boîte acier inoxydable 316L, polie-brossée
Glaces saphir traitées antireflet sur la lunette et le fond
Couronne étoile (cinq branches) à 14h
Dimensions: 3h-9h > 40mm
Epaisseur: 9,5mm Entre-corne: 20mm

Cadrans
Fond: satiné soleil, 5 couleurs à choix opalin (blanc), bleu cobalt, anthracite, bleu denim, melon (orange)
13 appliques
Décalques bicolores

Aiguilles
Heures et minutes polies facettées et revidées
Secondes flèches balancées, plaquées rhodium et identique à la couleur de tour d’heures

Motorisation
Calibre Landeron 24 avec masse personnalisée Tzoumy
Ecart de marche maximum: 10 s/jour
Alternance 28’800 A/h (4Hz)
Réserve de marche 36h

Bracelets
Avec chaque montre, deux bracelets montés sur barrette à ergots
Cuir de veau cousu main, tanné en Italie
Fermoir déployant sur le bracelet monté et boucle déployante installée sur le second.

"Melon-mandarine", l'une des 5 teintes disponibles

Visionner la vidéo de présentation de Tzoumy Genève sur Kickstarter

A l’origine du reportage réalisé sur Tzoumy Watches Genève / Yvan Monnet pour Kickstarter, les deux frères de Watcharch commentent sur leur chaîne Youtube leur test au porté.

Articles récents

Le cadran, par le Dr. Helmut CROTT

Livre Le Cadran Dr. Helmut Crott - Rédaction Joël A. Grandjean

L’oeuvre d’une vie, l’ouvrage « Le Cadran » par le Dr. Helmut Crott (rédaction Joël A. Grandjean), l’histoire du cadran au 20ème siècle, l’histoire prestigieuse des cadrans Stern et d’une famille qui racheta la marque Patek Philippe

Top catégories

JSH

La une du JSH 2020 #1
Menu