10H10COTRAITANCEECHOS DES FABRIQUESPEOPLE & EVENTSW'ACTUWHO IS W

Expresso avec Catherine Frioud Auchlin, femme d’affaires et Maire de La Neuveville

Temps de lecture : 2 minutes

Si ses discours électoraux n’ont pas l’obligation d’être policés, les composants qui sortent de la PME que cette économiste copossède avec Thierry Auchlin, le sont à l’envi. Auchlin SA, fondée en 1945, œuvre depuis La Neuveville pour l’horlogerie, la joaillerie et les autres secteurs connotés haute-précision. Juste après Neuchâtel, sa commune lacustre est une enclave francophone en terres bernoises… Rencontre, grâce à l’EPHJ.

Propos recueillis par Joël A. Grandjean
Editeur & Rédacteur en chef de JSH® Magazine & Swiss Watch Passport

Insta SWP | Insta JSH® | Facebook | Twitter | Linkedin

Oui mais chut! Je ne vous dirai pas tout, nous sommes des alchimistes», répond-elle à la question de savoir si lorsqu’on trovalise ou qu’on tribofinit, on est en train d’ébavurer. Madame le Maire est une pro du polissage…

Le français est-il la langue de l’horlogerie?
Assurément oui, bien qu’une très lointaine origine de l’horlogerie se situe en Allemagne. (…)

Au salon EPHJ, êtes-vous plus proches des Neuchâtelois ou des Jurassiens?
C’est une question piège? Nous sommes toutes et tous de l’arc jurassien où les talents, le savoir-faire et les compétences sont regroupés.

Gouverne-t-on une commune comme on dirige une société?
Passion, engagement et persévérance sont nécessaires pour les deux activités. Les contraintes sont toutefois bien différentes, de même que la rapidité dans les prises de décisions et leur exécution.

Politique et cotraitance horlogère font elles bon ménage?
La question est plutôt de savoir si un engagement milicien est compatible avec une activité professionnelle? Une maîtrise, de la jonglerie, une certaine souplesse et une bonne dose de résistance à la fatigue sont nécessaires….

Arrive-t-il que les convictions de la femme politique s’affrontent avec les réalités de la patronne? Par exemple le congé paternité?
Votre magazine n’a qu’une page pour cette interview, c’est bien juste? Je parlerais des convictions de la femme tout court qui peuvent se confronter au pragmatisme de la réalité entrepreneuriale.

Polissage depuis plus de 75 ans. Les savoir-faire concentrés au sein d’Auchlin SA sont l’héritage d’un atelier fondé en 1945 par Marius Auchlin. L’entreprise et sa vingtaine de collaborateurs disposent depuis 2001 de leur propre fabrique. Y sont perpétués les arts du polissage, cette approche «à façon» qui transforme une exigence en techniques spécifiques. Car chaque matériau impose ses solutions et outillages. Dire que le rayonnement de l’horlogerie suisse repose sur ces embellissements qui ne se voient parfois même pas! Polissage à la main, pièce à pièce, ou via les secrètes «mixtures» de l’ébavurage dans lesquelles les pièces, parfois minuscules, sont lentement malaxées. Le bleuissage, têtes de vis ou pièces entières, fait aussi partie des expertises.

En horlogerie et en politique, comment se faire respecter en tant que femme?
En se respectant soi-même et en ayant confiance, ce qui est valable pour tout individu.

Si je vous dis «Fabrique du Grenier», que répondez-vous?
«Erismann-Schinz», une époque où des «flots» d’ouvrières et ouvriers rejoignaient cette usine située au centre de la Neuveville pour y produire toute sorte de fournitures horlogères.

Bizarre, pas d’horlogerie dans votre Musée d’Art et d’Histoire?
Il y a entre Bienne, La Chaux-de-Fonds et Le Locle des collections remarquables, difficile de s’aligner. Mais pourquoi pas une exposition temporaire sur les savoir- faire de la sous-traitance horlogère, j’en parlerai à notre conservatrice, promis!

L’horlogerie a anobli ses métiers. Les «petites mains» sont devenues «doigts d’or». Côté arts du polissage, il y a encore du chemin à faire, non?
C’est une provocation j’espère… Je ne peux que vous inviter à découvrir nos doigts d’or, de platine et de diamant…

Existe-t-il des matières qui ne se laissent pas polir?

Les matières que nous polissons font toutes un peu de résistance….

La Neuveville est une commune suisse du canton de Berne, située dans l'arrondissement administratif du Jura bernois. Bien que La Neuveville ne compte qu'environ 3'700 habitants, ce petit village médiéval jouit d'un statut de ville grâce à l'accord sur les vieilles villes (Stadtrecht). La Neuveville est située aux abords du lac de Bienne, et au pied du Chasseral. Son altitude minimale est le lac de Bienne à 429 mètres et son altitude maximale est au lieu-dit «Sur la Roche» à 926 mètres. (Source Wikipedia)

Articles récents

Le cadran, par le Dr. Helmut CROTT

Livre Le Cadran Dr. Helmut Crott - Rédaction Joël A. Grandjean

L’oeuvre d’une vie, l’ouvrage « Le Cadran » par le Dr. Helmut Crott (rédaction Joël A. Grandjean), l’histoire du cadran au 20ème siècle, l’histoire prestigieuse des cadrans Stern et d’une famille qui racheta la marque Patek Philippe

Top catégories

JSH

La une du JSH 2020 #1