10H10PEOPLE & EVENTSPrix GaïaToPW'ACTU

Gaïa 2021: le Prix des Prix, les larmes de Carole…

Temps de lecture : 2 minutes

Une conjonction inédite de coïncidences, comme un alignement improbable de planètes au-dessus de la vénérable salle Hans Erni du MIH, a fait planer un souffle unique de béatitude sur la cérémonie 2021. Pincements émerveillés.

Par Joël A. Grandjean / Editeur et Rédacteur en chef de JSH® Magazine & Swiss Watch Passport
Membre du Jury du Prix Gaïa

Insta SWP | Insta JSH® | Facebook | Twitter | Linkedin

Recevoir un Gaïa, c’est comme se voir attribuer un Nobel. Ceux qui en sont gratifiés, découvertes prometteuses ou confirmés déjà primés sur d’autres scènes, sont ici reconnus par leurs pairs pour l’ensemble de leur œuvre.

Prix Gaïa 2022, date-limite de dépôt des prochains dossiers: 21 mars 2022, mih@ne.ch

Pluie de symboles forts

Hormis la charge émotionnelle qui caractérise les cérémonies de remise des prix, l’édition 2021 fut une parenthèse de pure félicité dans l’histoire de cette récompense. D’abord, l’historienne Catherine Cardinal, ancienne conservatrice du Musée International de l’horlogerie, avait fait le déplacement à La Chaux-de-Fonds depuis Paris. Or justement, c’est elle qui, à la demande de son supérieur, avait créé en 1993 ce prix devenu institution. Ensuite, dans la catégorie «Artisanat, Création», c’est Carole Forestier-Kasapi qui remporte la palme. Une première, la première femme à rejoindre la prestigieuse galerie des grands horlogers contemporains!

Horlogère émérite adoubée par l’ensemble de la profession, son discours pétri d’émotion et ponctué de touchantes larmes a fait briller tous les regards. Enfin, et ce détail me revint pour avoir fait des recherches personnelles sur le «dernier des grands orlogeurs», cette lauréate exceptionnelle fut l’élève du professeur d’horlogerie chaux-de-fonnier Jean-Claude Nicolet ✝︎, qui n’est autre que le premier à avoir reçu le Gaïa comme horloger, juste avant François-Paul Journe en 1994. Soudain, une sorte de cercle vertueux semblait auréoler la soirée. Un contexte propice aux laudatios consacrés à Anthony Turner et Eric Klein, respectivement lauréats «Histoire, Recherche» et «Esprit d’entreprise».

Toujours plus inspirées, les allocutions du Conservateur Régis Huguennin-Dumittan, président du Jury: il avait invité Frédéric Maire, directeur de la Cinémathèque suisse, pour un discours «septième art» truffé d’allusions horlogères et de temporalités locales...
✝︎ Jean-Claude Nicolet, 1er Prix Gaïa en 1993, surnommé "Le dernier des Grands Orlogeurs". Il fut le professeur de Carole Forestier-Kasapi, première femme à rejoindre la prestigieuse galerie des grands horlogers contemporains!
L'historienne Catherine Cardinal, ancienne conservatrice du Musée International de l’horlogerie, crée en 1993 le prix Gaïa devenu institution.
Née en 1993, année de création du Gaïa, Nathanaëlle Delachaux remporte la deuxième bourse «Horizon Gaïa»

Articles récents

Le cadran, par le Dr. Helmut CROTT

Livre Le Cadran Dr. Helmut Crott - Rédaction Joël A. Grandjean

L’oeuvre d’une vie, l’ouvrage « Le Cadran » par le Dr. Helmut Crott (rédaction Joël A. Grandjean), l’histoire du cadran au 20ème siècle, l’histoire prestigieuse des cadrans Stern et d’une famille qui racheta la marque Patek Philippe

Top catégories

JSH

La une du JSH 2020 #1