10H10JSH PAPIERMODELES & COLLECTIONSMOTEURPrix GaïaToP

La sphère temporelle d’Eric Coudray

Temps de lecture : 2 minutes

Concepteur horloger de talent, Eric Coudray exerce son art au sein de Tec-Group à Vallorbe. Il a baptisé son tourbillon triaxial Sphérillon afin de définir simplement sa principale spécificité technique. Efficacité éprouvée.

Par Vincent Daveau, horloger & journaliste, historien
A lire sur le Journal Suisse d’Horlogerie JSH® – Juin 2021
Insta SWP | Insta JSH® | Facebook | Twitter | Linkedin

Mécanisme compliqué du Sphérillon inventé par l'horloger prix Gaïa Eric Coudray, pour la marque Purnell | Photo ©Jerome-Saillard

Donner aux inventions des noms susceptibles de décrire leur principale caractéristique procède d’une démarche pragmatique inscrite dans la logique horlogère depuis les origines

L’importance des mots

En 1801, Abraham-Louis Breguet baptisait «tourbillon» sa cage effectuant une giration régulière pour annuler tous les défauts d’équilibre de l’organe réglant enfermé dedans, parce que ce composant semblait tourbillonner, une fois la montre en marche. Comme le disait Eric Coudray, le créateur du Gyrotourbillon pour le compte de Jaeger-LeCoultre, cet organe de régulation sphérique n’aurait jamais dû porter un nom pareil car les amateurs l’ayant vu, assimilent intellectuellement ce régulateur à tourbillon bi-axial, à un gyroscope. Or il n’e est rien. Pour éviter les confusions, ce concepteur de génie a donc fait le choix de nommer «Spherillon» sa nouvelle invention. Il s’agit de la contraction des mots «sphère» et «tourbillon».

Pour lui les choses sont claires: son tourbillon à trois axes, dans lequel il a installé un groupe de régulation avec échappement Potter (roue d’ancre avec denture inversée), doit permettre une rotation en 8 secondes seulement de la cage contenant le balancier. Cet organe, déjà utilisé par Franck Muller en 2012, revient ici pour garantir à l’ensemble à la fois une originalité de construction et un fonctionnement optimisé.

Défi technique et d’équipe

Eric Coudray le souligne, l’idée de départ du Spherion était de concevoir un nouveau type de régulateur multiaxial sur papier, comme on le fait d’un exercice. Seulement Arnaud Faivre, le fondateur de Tec Group, a vendu le concept aux marques Purnell et MB&F et il a fallu passer de l’idée au produit fini. Le créateur se confie: «Il faut l’avouer, cet échappement un peu original nous a causé quelques soucis car il fallait pouvoir trouver le bon rendement et la vitesse de rotation optimale pour transmettre suffisamment d’énergie au balancier…»

L'horloger inventif et génial Eric Coudray, inventeur et concepteur au sein de TEC Ebauches, à l'origine du groupe fondé par Arnaud Faivre | Photo ©Jerome-Saillard

..mais les horlogers m’ont bluffé et sont parvenus à trouver le meilleur équilibre pour cette cage de tourbillon à trois axes».

Au final, la précision est très bonne et la compensation excellente, car l’organe réglant décrit bien une sphère à la fin d’une révolution complète de l’organe. C’est la condition sine-qua non pour qu’un tourbillon ait un sens sur une montre-bracelet et produise les mêmes effets positifs qu’un tourbillon classique monté dans une montre de poche.

Et Eric Coudray de conclure: «Si les pivots de l’axe de balancier dessinent une sphère parfaite dans l’espace lorsque l’organe qui le contient est en mouvement, ce dernier doit porter le nom de la forme qu’il produit afin de permettre aux amateurs de mieux comprendre la cinématique de cette merveille de minutie. En vrai, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple. Aussi, j’ai appelé cet organe le Spherion car ainsi, tout est clair». Voilà qui est dit monsieur Coudray!

Sur les établis de TEC Ebauches à Vallorbes, le Sphérillon inventé par Eric Coudray est monté et assemblé. | Photo ©Jerome-Saillard

Articles récents

Le cadran, par le Dr. Helmut CROTT

Livre Le Cadran Dr. Helmut Crott - Rédaction Joël A. Grandjean

L’oeuvre d’une vie, l’ouvrage « Le Cadran » par le Dr. Helmut Crott (rédaction Joël A. Grandjean), l’histoire du cadran au 20ème siècle, l’histoire prestigieuse des cadrans Stern et d’une famille qui racheta la marque Patek Philippe

Top catégories

JSH

La une du JSH 2020 #1
Menu