Bichrono, l’icône deLaCour rejoint le patrimoine horloger genevois

 Bichrono, l’icône deLaCour rejoint le patrimoine horloger genevois

{Juillet 2013} Le designer urbain Pierre Koukjian, également artiste et sculpteur, voit tout en double. Parce qu’aucun de ses clients ne veut de son modèle Bichrono, il le sort à son compte. La marque deLaCour, chantre du ‘Since Tomorrow’ est née, son icône entre au musée 10 ans plus tard.

 

 

Un musée public se doit d’avoir un pied dans le présent, un lien fort avec les créateurs contemporains et les acteurs du tissu industriel alentours. Ces derniers contribuent en effet à donner du relief aux trésors du passé et, sous l’il d’une Histoire toujours en marche, méritent de faire partie intégrante du patrimoine.

 

L’une des toutes premières Bichrono désignée par Pierre Koukjian fait entrer la marque deLaCour au Musée d’horlogerie de Genève

Le 24 juin 2013, au cours d’une réception dressée dans le show room de la marque ouvert en 2005, quelque part entre les hôtels genevois Beau-Rivage et Richemond, Pierre Koukjian, co-fondateur de la marque deLaCour, et Esteban Salmon son Office Manager, recevaient Estelle Fallet, conservateur en chef des collections d’horlogerie, d’émaillerie, de bijouterie et de miniatures et responsable du Pôle Histoire. Au programme de cette cérémonie conviviale, le don d’un modèle Bichrono issu de la toute première série produite par deLaCour. Lancée en 2003 à BaselWorld avant d’être récompensée six mois après par le Grand Prix d’Horlogerie de Genève, cette montre-bracelet, la première à disposer d’un double mouvement chronographe automatique, est devenue la figure emblématique de la marque ainsi que son terrain préféré de conjugaison.

Lire l’article en français ou en anglais, paru sur le site de Watchonista.com

✍ Joel A. Grandjean

✍ Joel A. Grandjean

Editor in chief & publisher of Swiss Watch Passport and JSH 1876 Magazine. Member of impressum, this Swiss native from Ivory Coast and descendant of a family of watchmakers co-founded at Ringier in 1993 with Kenan Tegin the magazines Montres Passion & Uhren Welt as well as the Watch of the Year Award. Created in 2005, his press agency TàG Press +41, writes for about twenty media. Some of them entrust him with their editors-in-chief: Journal Suisse d'Horlogerie (2008-2014), Heure Suisse/Schweiz and Année Horlogère, F/D/E (2011-2014), Watchonista.com (2013-2019). In 2019, he relaunches JSH Magazine and then, in 2021, builds on his very first editorial venture, the bloghorloger.ch founded in 2003, to come back online with the Swiss Watch Passport. Joel Grandjean is a member of the SSC, the Swiss Chronometry Society, and of the jury of the Prix Gaïa (MIH)