10H10ECHOS DES FABRIQUESJSH PAPIERMATIERESOPINIONToPW'ACTU

Circuits Courts? Le point avec Jean-Daniel Pasche, président de la FHS

Temps de lecture : 3 minutes

{Paru dans le Hors-Série JSH Circuits Courts} Tandis que le vocable industriel horloger commence à fleurir de noms communs en lien avec le recyclage, l’éthique environnementale et la mesure de l’empreinte carbone, la question d’une normalisation ou d’une régulation se pose… Interview.

Propos recueillis par Joël A. Grandjean / Editeur et Rédacteur en chef de JSH® Magazine & Swiss Watch Passport
Insta SWP | Insta JSH® | Facebook | Twitter | Linkedin

N’écrit pas qui veut le mot étanche sur un cadran de montre ou dans un mode d’emploi. La chose est règlementée et, puisque de l’étanchéité peut dépendre la sécurité et la vie du plongeur, toute apposition du genre se doit d’être mesurable et testée. En ira-t-il de même un jour, peut- être tout simplement parce que les consommateurs le réclameront, avec les mots recyclables, recyclés, ainsi qu’avec toute espèce de vocabulaire liée à ces données nouvelles. Par- delà les législations internationales, les normes ISO et autres standards admis, il y a les normes de l’horlogerie suisse.

JAG: La Fédération Horlogère Suisse (FHS) réfléchit-elle à des normes relatives à la notion du recyclage?

Jean-Daniel Pasche: La création ou la révision de normes touchant l’horlogerie est de la compétence du Comité de normalisation de l’industrie horlogère suisse, une des commissions FH (normes suisses NIHS et normes internationales ISO). Actuellement il n’y a pas de projet de normalisation horlogère à ce stade. Il faut dire que des législations nationales se font jour à ce sujet (environnement, recyclage, élimination des déchets, durabilité) un peu partout, notamment en France. Notre priorité consiste à informer les entreprises sur ces législations et les aider à s’y préparer. Il est difficile de normaliser sur le plan privé alors que les normes n’ont pas force de loi.

Existe-t-il une réflexion de cet ordre sur le plan européen (normes ISO par exemple, ou autre)?

Il existe un comité qui traite de cette thématique (ISO/TC 323) sous l’égide de la France mais il concerne toute l’économie et ne concerne pas spécifiquement l’horlogerie. Nous n’avons pas connaissance de résultat à ce stade.

Participants à Marseille en 2019 au congrès ISO TC 114 (horlogerie) dont le président est suisse: Silvano Freti (2ème rang-1er rang debout, 4e depuis la gauche), cheveux blancs, veston clair. En 2021, ce congrès eut lieu en visioconférence

De la même manière que le mot «étanche» appartient au domaine de la législation, existera-t-il un jour des directives pour l’utilisation de tous ces mots de plus en plus répandus sans contrôle (éco-responsabilité, recyclable, etc…)?

Il existe déjà des réglementations au sein de l’UE, en France notamment, aux USA, concernant les termes liées à l’écologie, soit des définitions précises de mots, soit des directives quant à l’usage de certains mots (restriction d’usage, coefficients, pourcentages…). Il est certain que cette évolution législative va se poursuivre pour éviter les abus et les confusions. Toutefois, ce type de réglementation va au-delà de l’horlogerie, car il concerne tous les secteurs industriels.

Au niveau des marchés, les marques vous font-elles part d’une attente particulière relative à ces nouveaux paramètres?

Nous ressentons l’intérêt de plus en plus marqué des entreprises horlogères pour ces préoccupations, elles-mêmes souvent questionnées par leurs clients ou par les consommateurs. Ceux-ci expriment des attentes auxquelles il convient de répondre. La pandémie a accentué ces phénomènes.

A chaque alliage d’or sa couleur! La FHS dispose donc d’un coffret étalon référence pour le contrôle et la garantie des indications des fabricants

Que diriez-vous d’un four solaire dans le Jura? Est-ce une utopie?

Sans vouloir préjuger de la faisabilité technique, ce n’est pas une utopie sur le principe dans la mesure où un tel projet s’inscrirait dans la recherche de durabilité et d’approvisionnement local, deux notions qui prennent de l’ampleur avec les défis énergétiques.

Offert aux abonnés de JSH 1876, le hors-série « Circuits Courts »: le journal suisse d’horlogerie JSH milite aux côtés de Panatere pour la construction en 2022 d’un ou de plusieurs fours solaires dans la Watch Valley. S’abonner à JSH (CHF 18.76/2 éditions). Visualiser ci-dessous le hors-série en français.

Articles récents

Le cadran, par le Dr. Helmut CROTT

Livre Le Cadran Dr. Helmut Crott - Rédaction Joël A. Grandjean

L’oeuvre d’une vie, l’ouvrage « Le Cadran » par le Dr. Helmut Crott (rédaction Joël A. Grandjean), l’histoire du cadran au 20ème siècle, l’histoire prestigieuse des cadrans Stern et d’une famille qui racheta la marque Patek Philippe

Top catégories

JSH

La une du JSH 2020 #1