10H10MODELES & COLLECTIONSToPVIE DES MARQUESW'ACTU

Milus nominé au GPHG: Archimèdes Orange Coral, adopte un corail…

Temps de lecture : 3 minutes

«Nous coraux, nous sommes comme vos plus beaux souvenirs: dangereusement exposés aux pollutions existentielles, aux vicissitudes de la vie, nous luttons pour survivre!» Sur fond de couleur orange, une marque horlogère suisse historique vole au secours des coraux..

Par Albert-J. de Buttes-LaCôte / TàG Press +41 (News Agency)
Insta JSH® | Insta SWP | Twitter | Facebook | Linkedin

Les plus beaux souvenirs resteront-ils aussi oranges que les crépuscules les plus intenses? Attention, s’ils sont fragiles et profonds autant qu’un jour qui s’achève sur la mer des Caraïbes, il convient de ne jamais les laisser mourir…

Les coraux comme des souvenirs
Les souvenirs? Eviter qu’ils ne s’effacent, qu’ils ne s’effritent. Et plus le quotidien s’acharne, plus les émotions nouvelles tentent de leur faire de l’ombre, plus il convient de tout mettre en œuvre pour les sauver, éventuellement, pour les transplanter dans les eaux claires et saines d’un autre futur gorgé de promesses. «Il en va de même pour mon existence» me souffle ce corail que j’ai rencontré sous l’eau, en bordure d’une ile où le paradis semblait avoir posé son QG, non loin d’un sol protégé qui aurait du rester ma terre d’asile, mon lieu d’ancrage, ma racine suprême. Fragiles, les barrières de corail cristallisent les mémoires oubliées et résistent aux effacements mémoriels.

Les yeux écarquillés remplis d’émerveillement et d’envie de vivre, sous mon masque, je détaillais, de toutes les forces de ma curiosité, cette forme gracile. Il ou elle se détachait, emplissant ma vue d’un ballet ondulant. Il ou elle semblait me sourire, voire même vouloir enrouler ses cils autour de mon poignet. Je portais une montre Milus de plongée, la résurgence 2021 d’un modèle mythique au lustre vintage saupoudré de contemporanéité, l’Archimède. Une Archimèdes au cadran laqué orange, véritable tool watch étanche à 300 mètres, montée toutefois à ma demande sur un élégant bracelet en mailles vénitiennes aux souplesses insoupçonnées.

C’était la numéro 21 d’une série limitée de 50 exemplaires. 21 comme une date fétiche, comme le nombre incomplet des heures d’un jour béni.

Série numérotée de 50 pièces, l'Archimède by Milus, la montre de plongée qui permet d'adopter un corail. Ici avec un bracelet caoutchouc

Une montre engagée, une montre qui sauve
La signification de cette montre, sobre avec ses 41 millimètres de diamètre et son aiguille flèche, semblait apporter à mon petit être sous-marin, entre forme animale et végétale, une bouffée d’éclat et de brillance. Et pour moi une bouffée d’oxygène, protégée par une valve à hélium discrètement apparente à fleur de carrure, du côté des 9h00. Fluide, agile, il ou elle agitait ses ramifications vers moi, comme pour me remercier. Peu à peu, en me mouvant alentours, je lui ai finalement prêté une identité féminine. Certes, c’était un atout pour le confort de ma story. Mais c’était surtout parce que sa présence pleine de vie et de couleurs m’enfonçait sans ménagement dans une mémoire encore vive, suscitant d’étranges résonances avec une douleur toujours à fleur. Une douleur au féminin, celle d’une peine, d’un souffle coupé, d’un manque d’air. Une de ces douleurs encore à vif, capable de transformer les sels de l’existence en brûlures indicibles.

«Que des êtres humains se soucient quelque part de mon sort, cela me redonne espoir», me souffla-t-elle soudain, m’arrachant à mes pensées, désignant ses semblables autour. Elle faisait allusion à Corail Guardian, cette organisation à but non lucratif qui, pour sauver ceux de son espèce, les capture et les replante délicatement dans des environnements plus cléments. Allusion aussi à cette opération estivale riche d’espoir et de concrétude, lancée par Luc Tissot, grand capitaine horloger et propriétaire de la marque historique Milus fondée en 1919: l’achat d’une Milus Archimèdes Orange Coral vous permet, certificat à l’appui, de donner votre nom à un corail et d’en organiser la survie par transplantation.

Vue du calibre au dos de l'Archimède by Milus Orange Corail. Montre utile pour plongeur et amoureux de la planète

Une légende revit
Milus propose par cette opération d’adoption d’un corail de joindre l’utile à l’agréable: acquérir une pièce issue de cette série numérotée de l’Archimèdes, caractérisée par leur orange vif et par leur parenté directe avec la mythique histoire du modèle Archimèdes. Une pièce de légende rendue possible avec l’apparition dans les années 1950 d’une boite de montre conçue et brevetée par la fabrique Ervin Piquerez (EPSA). Une boîte dotée d’un système innovant, celui de devenir de plus en plus étanche au fur et à mesure que la montre s’enfonce dans les profondeurs. De ce boitier historique, toujours prisé des collectionneurs du monde, la marque Milus avait créé en 1960 le modèle Archimèdes 666 puis, dix ans plus tard, la Super Compressor.

Super Compressor, évolution vers les années 70 de la pièce Archimède by Milus créée en 1960

«Merci de m’avoir sauvée» me lança soudain la mystérieuse créature sous- marine. Avait-elle alors conscience, tandis qu’un battement de palme me ramenait vers la surface, que c’était elle qui m’avait redonné le goût des étincelles.

Du coup, je ne lui ai pas donné mon nom. Je l’ai gratifiée du prénom de celle qui, au-delà des pollutions existentielles et des toxicités du temps qui passe, continue de vivre en ma mémoire

Tel un décor corallien rendu immortel autant que le souvenir des jours heureux… des jours à venir? Telle une renommée inattendue, celle d’une nomination prometteuse au GPHG, le Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

Articles récents

Le cadran, par le Dr. Helmut CROTT

Livre Le Cadran Dr. Helmut Crott - Rédaction Joël A. Grandjean

L’oeuvre d’une vie, l’ouvrage « Le Cadran » par le Dr. Helmut Crott (rédaction Joël A. Grandjean), l’histoire du cadran au 20ème siècle, l’histoire prestigieuse des cadrans Stern et d’une famille qui racheta la marque Patek Philippe

Top catégories

JSH

La une du JSH 2020 #1
Menu